Arbres fruitiers : la plantation et l’entretien

Contrairement aux arbres d’ornement, les arbres fruitiers nécessitent des techniques de plantation ainsi que plus de soins. Encore faut-il connaître les petites astuces afin de tirer meilleur profit de ces arbres. Ces arbres sont fragiles à un certain moment. Zoom sur les astuces pour planter un arbre fruitier.

La préparation

Il va sans dire que la première étape consiste à trouver l’emplacement de l’arbre. Cela doit tenir compte de l’arbre en question notamment ses besoins ainsi que sa façon de grandir. Se renseigner particulièrement sur le développement des racines sous terre. Une fois l’emplacement trouvé, trouer le sol au moins 1 mois à l’avance. Cela permet de bien préparer le sol pour accueillir l’arbre.

La taille conseillée pour le trou est de 50 à 100 cm de largeur selon la taille de l’arbre. 50 à 70 cm pour ce qui est de la profondeur. Les terres profondes et les terres de surface sont à séparer. Branches et Moi a plus de conseils bien détaillés. Ajouter ensuite le compost mûr au fond du trou, à mélanger avec un peu de terres.

La plantation

Il importe de rappeler qu’il est préférable de planter un arbre fruitier pendant une journée ensoleillé, mais à température raisonnable. Pour ce faire, praliner les racines ou bien enlever les racines pourries. Ensuite, étaler les racines sur le monticule. L’étape suivante consiste à recouvrir le trou avec la terre de profondeur d’abord et la terre de surface après. Dans les deux cas, mélanger avec un peu de compost.

A noter que le collet doit être au-dessus du niveau du sol. Une fois le trou recouvert, tasser légèrement le tour du plant. Attention, cependant de ne pas trop compresser, car le plant et les racines ont besoin d’air. Pour finaliser, laisser couler l’eau demie ouverte au pied du plant. Dans les trois premières années, l’arbre a besoin d’être arrosé abondamment au moins deux fois par semaine.

L’entretien

On l’aura compris, les arbres fruitiers requièrent un minimum d’entretien pour bien se développer. Comme mentionné, l’arrosage doit être régulier et copieux particulièrement pendant les trois premières années. Outre cela, quand l’arbre aura fructifié, il faut penser à ajouter de l’engrais à chaque fin de fructification. Cela permet à l’arbre de faire face à l’hiver et à constituer des réserves.

Il y a également ce qu’on appelle éclaircissage des fruits. Cela consiste à enlever les fruits d’une même branche d’une manière à avoir un nombre raisonnable. En effet, si les fruits sont trop nombreux sur une branche, celle-ci peut se casser ou les fruits ne se développent pas d’une façon optimale. Cela joue également un rôle sur le goût des fruits.

Enfin, afin de tirer meilleur profit d’un arbre fruitier, il est important d’avoir une bonne protection. Cela inclut de protéger le tronc et les feuilles. Utiliser des produits ou installer des pièges selon le besoin. De même, après la fructification, s’assurer d’enlever tous les fruits afin d’éviter les éventuelles maladies. Sans oublier de ramasser les feuilles au pied de l’arbre au risque d’étouffer celui-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *